Bukavu : Les agents de Banro demandent la sécurité dans les mines de Namoya et Salamabila

Depuis plusieurs années,les agents de la société Banro corporation travaillent dans des conditions difficiles suite à l’insécurité qui sévit dans les zones d’exploitation de cette société.Dans le souci d’exprimer leur rallbol, ces agents viennent d’organiser une marche pacifique ce jeudi 10 Octobre 2019 pour demander la sécurité dans les mines de Namoya et Salamabila occupés par les bandes armées Mai-mai.

A cette occasion,ces agents de Banro ont marché du Bureau de Banro à Muhumba jusqu’ au gouvernaurat où un memerodum adressé au chef de l’état a été déposé.

A en croire Nenette Bigabwa, chargée de communication de Banro Corporation, les agents de Banro dénoncent l’insécurité caractérisée par les kidnapping des agents,des évacuations forcées de agents et des attaques des installation de cette société par des mai-mai

« Cela fait presque trois ans que la société Namoya mining SA est déstabilisée par des actions répétées des groupes armés conduisant à des kidnaping, des attaques de la mine et des évacuations répétées du personnel rendant les activités difficiles et périlleuses » indique-t-elle

Pour ce fait, ces agents demandent au chef de l’état de s’impliquer pour trouver solution à ce problème et permettre aux travailleurs de Banro d’exercer leurs activités dans la quiétude au vue de la contribution de cette société au développement du pays par le payement des taxes et impôts.

« Il sied de rappeler qu’une bonne partie des recettes de ces provinces citées dépendent des taxes et impôts payés par ces entreprises et ses travailleurs » ajoute-t-elle

En rappel,la société Banro Corporation est active en République Démocratique du Congo (RDC), emploient directement plus de trois mille congolais dans les provinces du Nord , Sud-Kivu ainsi que de Maniema.

Partager cet article...

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*